Histoire du verre bombé


La mise en forme d'un verre plat pour son bombage est réalisée à l'aide de moules en métal.
Le verre est chauffé jusqu'à son point de ramollissement par la force de pesanteur.

Le tout est cuit dans un four de cuisson dans lequel la température est progressivement amenée de l'ambiante jusqu'à 850° en fonction de la forme finale désirée.

Pour que cette opération de cuisson réussisse, la conduite du four est d'une grande importance et nécessite une grande vigilance.

Il est possible que le bombage de verre ait fait son apparition au XVIIème siècle. Son origine viendrait d'une commande faîte par Louis XIV à un artisan verrier …